Mémoire et Patrimoine en Ligueillois: pourquoi créer un site internet  ?

Pourquoi créer un site internet  ? (un premier site a déjà existé, il s’est perdu au cours du temps)

Nous souhaitons recréer un outil de communication à moindre coût pour faire connaître notre association locale à un plus large public.Nous partageons un riche patrimoine culturel en Touraine qu’il soit connu ou oublié. Notre intérêt se porte sur tout ce que l’on appelle le petit patrimoine par opposition aux sites touristiques dont la promotion est assurée par d’autres structures publiques ou privées.

Pouvoir retrouver la trace des recherches historiques, des travaux réalisés pour les Journées du Patrimoine, les conférences et les partager avec nos lecteurs pour les enrichir, c’est cette possibilité que nous offre internet

Une association pour un projet

En 1978, une équipe de ligoliennes et ligoliens se rassemble autour du Docteur René Delaune médecin à Ligueil pour restaurer les frises en bois du lavoir municipal de la place Ludovic Veneau à l’entrée de la maison de retraite Balthazar Besnard.

L’Association pour la Sauvegarde du Cadre Ligolien est née (publication JO des 9 et 10 octobre 1978) et se dote de statuts régis par la loi de 1901.

Les éléments de décor sont constitués de planches de faible épaisseur en pin finement découpées en reproduisant le même motif, ainsi l’ensemble des pièces de charpente , les pignons sont recouvert de motifs décoratifs.Si l’ensemble de la construction qui date de 1875 sur les plans de l’architecte Veyrat sont en bon état, les intempéries ont détérioré une partie des frises.

La restauration a consisté à fabriquer et remplacer à l’identique les éléments de décor avant de mettre une lasure de protection.

L’association adopte le lavoir pour son logo en souvenir du projet fédérateur d’après un dessin de Guy Bruneau

L’objectif étant atteint, l’association se met en veille mais ne reste pas inactive, elle réalise des plantations d’arbres à l’étang des Chétauderie et au collège.

Le 6 mai 2002 à l’initiative de Danièle Alza et Christian Grellet conseillers municipaux, André Laveau secrétaire convoque une assemblée générale qui rassemble les membres fondateurs et personnes soucieuses de la protection du patrimoine local.

L’association modifie ses statuts le 17 janvier 2003

Un nouveau bureau est constitué, Frantz Schoenstein est élu Président   alors que René Delaune est élu Président d’honneur

En 2003 les bénévoles de l’association reprennent le pinceau pour protéger les boiseries du lavoir si particulier à l’entrée de ville.

Nous reviendrons sur ce site sur les grands moments de la vie associative et les multiples interventions en faveur de notre patrimoine.

Cette période est marquée par la mise en place des communautés de communes, le Grand Ligueillois apparaît dans notre paysage ce qui influence notre action limitée à la commune de Ligueil, notre champ d’action est desormais: le Ligueillois.

Le Ligueillois comprend, au sens des présents statuts, les communes de Bossée, Bournan, La Chapelle Blanche Saint Martin, Ciran, Civray sur Esves, Cussay, Draché, Esves le Moutier, Ligueil, Louans, Le Louroux, Manthelan, Marcé sur Esves, Mouzay, Saint Senoch, Sepmes, Varennes, Vou.

Ce changement est entériné par le nouvel intitulé, l’Association Pour la Sauvegarde du Cadre Ligolien devient Mémoire et Patrimoine en Ligueillois.

L’Assemblée générale extraordinaire du 28 avril 2017 approuve les nouveaux statuts.

ARTICLE 2 :

Cette association a pour objet  :

-l’étude, la collecte, la protection, la valorisation et la sauvegarde du patrimoine culturel, matériel et immatériel du Ligueillois.

-la sensibilisation des élus, des acteurs culturels et des propriétaires à l’intérêt de ce  patrimoine.

-la restauration des édifices ou objets présentant  un intérêt patrimonial.

-l’animation culturelle liée au patrimoine historique.

Le siège social est fixé à la mairie de Ligueil